L’arrosage c’est comme pour tout ! On l’adapte en fonction de différents facteurs tels que la typologie du sol ou des plantes.

Quelques lignes aujourd’hui pour un arrosage totalement personnalisé pour un rendement optimum.

 

choisir-son-arrosage

 

La nature du sol va dans un premier temps influencer votre arrosage. Une terre argileuse demandera une plus grande quantité d’eau pour un arrosage moins régulier. Préférez alors les goutteurs et/ou les tuyaux microporeux à même le sol.

Pour un sol sableux et donc plus léger, l’arrosage se fera plus régulièrement, pour de petites quantités. On préférera alors les micro-asperseurs sous les plantes.

 

Les arbres et arbustes ne n’arrosent pas de la même manière que le reste de vos végétaux. Formez une large cuvette autour du tronc afin d’arroser manuellement. Plus l’arbuste prendra de l’âge, moins vous aurez besoin de l’arroser.

 

Notez pour finir qu’un sur-arrosage sera néfaste pour le développement de vos plantes. L’arrosage raisonné favorise en effet l’enracinement en profondeur pour une nutrition intense. On arrose généralement beaucoup plus lors de la plantation pour favoriser le départ des nouvelles racines. Puis, peu à peu, on espace les arrosages pour encourager la plante à rechercher l’eau et les nutriments dans des profondeurs de terre plus importantes.

 

La saison estivale approche, n’oubliez pas de pailler vos plantes pour les protéger des rayons UV agressifs !